Communiqué de presse du 18 septembre 2021

LIRE LE COMMUNIQUÉ EN PDF


Position du collectif ESC (Éducation Sans Certificat) concernant l’introduction du Certificat COVID dans les
hautes écoles et universités suisses.


Le certificat COVID ne garantit pas un retour à la normalité, car notre liberté y est sacrifiée. Depuis mercredi
passé, de plus en plus d’universités se conforment à l’obligation du pass sanitaire pour les cours de niveau
bachelor et master à partir du 13.09.2021, alors même qu’Yves Flückiger, recteur de l’UNIGE et président de
Swissuniversities déclarait à la fin du mois d’août que la mise en place d’un tel système était « impossible ». Par
quel prodige logique et logistique l’imposition du certificat est-elle passée, du jour au lendemain, dans l’ordre,
non seulement du possible, mais du nécessaire ? Et pourtant, désormais, pour s’éduquer, il faudra prouver son
innocuité virale à l’aide d’un QR code afin d’accéder aux salles de cours et aux infrastructures universitaires (y
compris les bibliothèques). Plutôt que d’imposer une obligation vaccinale qui aurait engagé la responsabilité de
l’État, celui-ci a préféré opter pour le chantage économique, social et culturel. Ce qui est attaqué ici, c’est l’accès
à la connaissance !


En effet, cette obligation a pour implication que le droit de recevoir une éducation supérieure est entravé, si ce
n’est pas dénié, à moins, évidemment, d’accorder « librement » l’état de son corps à ce que l’État « encourage »,
en demandant « librement » l’injection des conditions d’accès à la QR-citoyenneté.

  1. La dernière modification de l’ordonnance émise par le Conseil fédéral a mis les directions des universités
    face à un dilemme qui ne pouvait que les pousser dans la direction de l’abus de pouvoir qui a été commis :
    l’imposition du certificat COVID ou la réduction drastique de l’occupation des auditoires et salles de
    cours. La mise en place du certificat est évidemment en contradiction directe avec l’article 20 de la
    Constitution suisse garantissant la liberté de la recherche et de l’enseignement scientifiques.
  2. Conformément à l’art. 13 du Pacte international du 16 décembre 1966 relatif aux droits économiques,
    sociaux et culturels entré en vigueur pour la Suisse le 18 septembre 1992, les États parties à ce Pacte
    reconnaissent le droit de toute personne à l’éducation. En vue d’assurer le plein exercice de ce droit, ils
    reconnaissent que l’enseignement supérieur doit être rendu accessible à toutes et à tous en pleine
    égalité
    , en fonction des capacités de chacun, par tous les moyens appropriés et notamment par
    l’instauration progressive de la gratuité.

La Suisse ne garantit pas actuellement des conditions égales et égalitaires d’accès à l’enseignement supérieur et
elle contrevient à l’instauration progressive de la gratuité en forçant les étudiantes et les étudiants qui refusent
la vaccination ou qui ne peuvent la recevoir, à subir le coût des tests COVID-19 dès que le Conseil fédéral ne
prolongera plus leur gratuité. Pour les étudiantes et étudiants sans certificat, la possibilité de suivre les
enseignements à distance ne représente pas non plus des conditions égalitaires. La période d’enseignement à
distance en 2020 et 2021 a montré qu’il s’agissait de conditions de transmission du savoir largement inférieures
à l’enseignement en présence. Dès lors, le choix fait par les universités suisses, notamment celle de Lausanne,
d’instaurer le certificat COVID engendre une discrimination à la fois économique et sanitaire entre les étudiantes
et les étudiants.


En conclusion, comme mentionné plus haut, l’enseignement supérieur suisse n’a pas été rendu accessible par
tous les moyens appropriés en ce sens que des alternatives au pass sanitaire pour accéder en sécurité aux
campus universitaires auraient pu être considérées sur le long terme.


Pour les raisons listées ci-dessus, nous demandons au Conseil fédéral ainsi qu’aux Cantons et à toutes les
universités et hautes écoles suisses de ne pas rendre le Certificat COVID obligatoire pour l’enseignement
supérieur et les bibliothèques.


Nous restons à disposition pour tout renseignement


Le Collectif ESC
info@education-sans-certificat.ch
www.education-sans-certificat.ch

Comments are closed