Sur la place de la Riponne, à Lausanne, les manifestants ont commencé à se faire entendre mardi à mesure que le jour baissait, à coups de sifflets et de cloches. Ils sont venus à l’appel d’un «collectif d’étudiants sans certificat», créé dans la foulée des nouvelles mesures pour dénoncer l’obligation, en cette rentrée, de présenter le «pass» afin d’accéder aux auditoires des hautes écoles et des universités, ainsi qu’aux bibliothèques.

Lire l’article..

Comments are closed